En janvier, Mashable est allé au festival Sundance du film pour essayer les nouvelles démos du film de VR. Ils n’ont clairement pas été impressionnés en partie dû aux quelques pépins techniques, et ont sortis les « 11 raisons pour lesquelles les films en réalité virtuelle sont encore une expérience assez médiocre ».

Il est temps pour nous de ne pas être d’accord. Certaines personnes ne se rendent tout simplement pas compte de l’impact que cette technologie peut avoir, et combien il est évident que le jeu change une bonne fois pour toute.

Tous les contenus de réalité virtuelle, que ce soit de divertissement et de film ne sont pas toujours en panne. De plus, une partie est toujours sceptique à l’idée de porter un casque en regardant des films.

Le progrès quotidien amènent les pépins à disparaître, ce qui va permettre à la réalité virtuelle mobile de devenir normale. À mesure que la popularité de ces appareils augmente, cela offre une l’amélioration du contenu et une meilleure expérience de visionnement.

1. IMAX RV

IMAX a annoncé son partenariat avec Google et une compagnie suédoise de développement de réalité virtuelle Starbreeze. Ils ont pour objectif de créer 6 théâtre de réalité virtuelle sur la planète. Cela aura pour effet de d’augmenter la popularité de la RV à grande échelle ainsi que d’améliorer la qualité du contenu proposé.

Puisque nous vivons à une époque où la collaboration entre utilisateurs est beaucoup plus répandu, y compris le crowdsourcing ( production participative ) et l’open sourcing, cela va avoir un impact sur la vitesse de développement des logiciels de RV et de la production de contenu de grande qualité. La qualité des logiciels pour VR est souvent remise en question par les sceptiques, mais cet argumentaire est léger. La technologie évolue constamment, et peut changer plus rapidement que ce que l’on ne pense, tandis que les bonnes idées transcendent les générations et restent ancrées.

Avec autant de nouvelles idées venant d’un peu partout dans le monde, le manque de contenu ne sera jamais le problème de la VR. Bien au contraire, le contenu créatif continuera à sortir et à immerger les consommateurs au milieux de monde virtuels incroyable. En se référant au partenariat entre IMAX et Google; le PDG d’IMAX, Richard L. Gelfond, a lui-même déclaré « Le partenariat que nous avons aujourd’hui avec Google nous rapproche un peu plus de la prochaine frontière des expériences immersives de réalité virtuelle. Nous avons hâte de travailler avec eux afin de pouvoir offrir à nos partenaires cinéastes et autres créateurs de contenu, un niveau de qualité bien supérieur à ce qui a pu être proposé auparavant.. La réalité virtuelle est une occasion en or pour IMAX de franchir un nouveau palier. Nous croyons pleinement en cette entente, qui va nous permettre de participer à la fois à la saisie d’images et à la création de contenu, ce qui est une première avancée de taille dans notre stratégie de réalité virtuelle. » Avec un tel soutien au niveau de la création de contenu RV, le divertissement en RV a peu de chance d’échouer. Nous pourrions finir par voir de la réalité virtuelle partout autour de nous plus tôt que nous le pensons.

2.Réalité virtuelle mieux que la 3D

Quand les films en 3D ont commencé a gagner en popularité, cela a été un énorme succès. Pas plus tard qu’en 2013, 80 % des 55,6 millions de dollars venant des recettes du lancement de Gravity provenaient seulement de la vente de billets 3D. Malgré le succès initial, il y a beaucoup de mécontentement chez les consommateurs de films 3D. Selon le journal The Telegraph, « une nouvelle étude montre que les films 3D ont peu d’effet sur les réactions émotionnelles des téléspectateurs ». La RV quand a elle aborde ce problème et résout le vide laissé par 3D.

Puisque les clients se sentent émotionnellement moins impliqués et commence à s’ennuyer avec la 3D, la réalité virtuelle se positionne comme le remplacement naturel. En provoquant un sentiment d’excitation associé à une sensation d’être pleinement présent, la RV fait en sorte que ces spectateurs prennent plus de plaisir à profiter d’une qualité de film supérieur à la 3D. La réponse émotionnelle étant beaucoup plus grande avec VR.

Une étude de l’université de Stanford a révélé que les gens qui regardaient un film de réalité virtuelle sur les dangers de la déforestation utilisent 20 % de papier de moins que ceux qui regardaient un film normal sur le même sujet. L’étude montre que la réaction émotionnelle des spectateurs était beaucoup plus forte grace la réalité virtuelle.

Au moment où le divertissement par réalité virtuelle commence à perdre de son attrait initial, le contenu créatif développé sera disponible pour améliorer l’expérience et promouvoir au mieux la réalité virtuelle.

3. Nouvelles expériences

Les gens commencent à réaliser le véritable potentiel que possède la réalité virtuelle dans le divertissement, à tel point que le premier théâtre de réalité virtuelle permanente au monde a ouvert à Amsterdam. En 2015, 23 millions d’Américains avaient déjà essayé les casques RV et ce n’est que le début. L’expérience est tellement unique, qu’ il est très facile de convertir les non-initiés en fans de VR. En parlant du voyage extraordinaire qu’apporte la réalité virtuelle, Mike Rothenberg, un investisseur en capital de risque bien connu, a dit qu’il est compliqué d’obtenir des chèques d’investisseurs et de gens en la faveur de la réalité virtuelle avant de l’essayer. Une fois tester, en obtenir n’est pas si dur que ça. »

De plus en plus de cinéma de réalité virtuelle vont s’ouvrir un peu partout en Europe, et ce phénomène peut facilement s’exporter de partout dans le monde. C’est une technologie dont la qualité de divertissement est de plus en plus recherchée par le grand public. En effet, les gens recherchent le bonheur et la fascination au travers de nouvelles expériences, que le potentiel de VR commence à peine à révéler. Il ne serait donc pas surprenant de voir des gens capable de débourser une certaine somme pour acquérir une nouvelle expérience inédite à leurs yeux.

4. Le Parc du Vide

Les possibilités de divertissement en terme de réalité virtuelle sont quasiment infinies, surtout que les gens deviennent de plus en plus créatifs. Le Vide, un parc de réalité virtuelle qui immerge complètement l’utilisateur, lui permet de vivre des expériences de RV délirantes telles que découvrir des planètes futuristes et de tirer sur des extraterrestres. La notoriété du site ne cesse d’augmenter rapidement,  surtout depuis que l’acteur principal de la série Breaking Bad, Aaron Paul, a dit que tester ce parc de RV a été sa plus grande expérience personnelle.

Cette attraction a déjà atteint les 18,000 mention « j’aime » sur Facebook et attire de plus en plus l’attention des médias. Comme source de divertissement, les arcades font partis de l’ancien temps. A la place, le parc de réalité virtuelle pourrait bientôt devenir une option de choix. Ainsi, The Void a annoncé qu’il ouvrira en avant première à Times Square. Ce phénomène peut devenir viralement, au point où chaque grande ville aura son propre centre d’amusement en VR. Si c’est le cas, la demande sera énorme pour la création du nouveau contenu et on verrait émerger des centres de production de contenu de VR comme à Hollywood. Le but étant d’offrir sans cesse des expériences de VR uniques et dépaysantes.

5. La technologie est en constante évolution

C’est commun qu’une expérience provoquant du changement peut prendre beaucoup de gens au dépourvu. Nos esprits peuvent être tellement têtus et bornées que nous pouvons passer à côté de grandes opportunités d’innovation. Comme par exemple, il est difficile d’oublier l’article de Newsweek en 1995 intitulé « The Internet? Bah ». L’auteur, Clifford Stoll, proclamait que « le cyberespace ne pourrait jamais devenir le prochain nirvana ».

Il est naturel que certaines personnes soient sceptiques à l’égard des nouvelles technologies, surtout lorsque celles-ci évolue si rapidement. Cependant, lorsqu’il y a un potentiel réel comme dans le cas de la RV, il est préférable de comprendre son potentiel et de voir le verre à moitié plein. Les gens ne cesseront de s’opposer au changement jusqu’à ce que ce dernier soit sous leurs yeux. L’émergence de la réalité virtuelle effraie encore un bon nombre de gens, qui généralement ne préfèrent pas adopter les nouvelles technologies. A contrario, l’expérience en RV immerge la personne directement dans un film où va lui faire vivre une expérience qui lui permet d’interagir avec. 

On ne peut pas passer à côté d’un tel potentiel. Avec le développement ultra rapide du matériel de réalité virtuelle, l’article de Mashable sur les « 11 raisons pour lesquelles les films en réalité virtuelle sont encore une expérience assez médiocre  » sera quelque chose dont nous rirons tous en 2020.

6. Réalité Virtuelle mobile et vidéo à 360 degrés

L’un des gains les plus importants pour la réalité virtuelle a été son accessibilité. Les smartphones pouvant servir de support de visionnage  pour les casques, dont leurs chiffres de vente ne cessent d’augmenter de partout dans le monde.

À mesure que les smartphones deviennent plus puissants et que les applications VR s’adaptent de mieux a mieux, les smartphones peuvent éliminer les problèmes primaires des gros processeurs informatiques comme celui de la gène des câbles ou bien celui de la transpiration frontale. Beaucoup de gens s’inquiètent sur le coût élevé des casques de RV, mais les prix de ces casques sont à la baisse depuis le lancement par Google du « Google cardboard », un casque de réalité virtuelle destiné à la grande consommation, pour un prix inférieur à $20.

Ajoutée à cela, le nombre croissant de vidéos en 360 degrés produites fournit déjà aux gens un contenu intéressant qu’ils peuvent regarder de partout. Avec cette exposition du contenu disponible, le divertissement en RV est sur la bonne voie pour pouvoir prospérer dans le monde entier.

La réalité virtuelle a toutes les arguments nécessaires à sa survie dans le monde du divertissement. La plus grande variable sera certainement la création de contenu; mais avec une communauté mondiale grandissante qui améliore chaque son contenu, il ne devrait pas prendre beaucoup de temps à ce que tous les sceptiques de VR aient mis un casque sur leurs tête, et puissent profiter d’une vidéo comme personne ne pouvait auparavant.