La quête ultime pour chaque créateur ou développer de jeu réalité virtuelle est d’atteindre le point où l’on ne sait plus différencier le réel du virtuel. Dans mon dernier article, je me suis pas mal étendu sur le aka: le moment de matrice. Pour tout vous dire, un certain nombres de startups ont développés des technologies pour aider à étendre l’immersion en réalité virtuelle plus loin que ce qu’elle en est à l’heure actuelle. Sans aucun, c’est ce qu’il manque pour avoir une expérience totale. A l’heure actuelle, ils font face à des difficultés sur la sensation de touché, de chaleur ou bien d’impact.

Penser à jouer un vrai jeu de guerre et être virtuellement touché par une balle mais la sentir vraiment.

Ce qu’il est important de noter, c’est ce que signifie vraiment une « rétroaction haptique », car c’est un terme très souvent évoqué. Pour être bref, c’est de l’information qui vous est transmise à partir d’un appareil par l’intermédiaire de vos sens tactiles, de votre peau dans ce cas-ci. Un parfait exemple serait celui des vibrations émises par votre téléphone cellulaire afin de vous informer d’un nouveau message. Ceci est considéré comme une rétroaction vibratoire, qui n’est qu’une forme du spectre de rétroaction haptique, utilisé intelligemment pour la VR. Les haptiques font de la VR une force révolutionnaire.

Allez regarder le prototype Haptics VPX dans la vidéo ci-dessous:

Jetons maintenant un coup d’œil à ce qui se trouve sur le marché – Une poignée de petits accessoires haptiques sont dans les mains de développeurs de RV. Ce qui comprend VRGluv et Unlimited Touch, en vue dernièrement. Les deux vous donnent les moyens de sentir la réalité virtuelle dans vos mains, mais de différentes façons. Le premier (VRGluv) est un gant qui utilise la rétroaction de la force qui limite le mouvement des mains afin de correspondre de façon réaliste aux contours de l’objet virtuel que vous tenez… FORMIDABLE !!!
De l’autre côté (Unlimited Touch), à développer une de bande de bras qui utilise la « stimulation musculaire électrique » (SMU) pour aider à simuler le recul d’un canon ou générer la sensation de toucher. Une nouvelle majestueuse avancée.

Les deux contribuent fortement à améliorer la sensation de toucher un objet solide.

Il n’est pas le seul accessoire haptiques en développement, car certains entrepreneurs comme Teslasuit (mon préféré) cherchent à créer une expérience corporelle totale… futuriste. Ce projet vise à mettre au point une installation haptique comprenant une belle combinaison rembourrée, qui, couplée à un casque VR, permettra au porteur d’éprouver des sensations autant tactiles que thermiques. Oui, cela signifie que vous serez en mesure de sentir les courbes sur une pierre, l’impact d’une balle de paintball, ou le froid de l’hivers. Cela rendra la sensation de présence plus vrai que nature.

Le Teslasuit sera une expérience de réalité virtuelle gratuite, tandis que HaptX, une autre entreprise haptique, est quand à elle plus plus axée sur une expérience de type holodeck, qui comprend un appareil exosquelettique pour un retour de force supplémentaire. En d’autres mot, des objets virtuels comme des galets roulants peuvent interagir avec votre corps en toute sécurité. Pour ma part, les deux m’ont laissé de grandes impressions.

Qu’est ce que Phenomena ?

A l’heure ou je vous écris, allez jetter un coup d’oeil sur la vidéo pour laquelle nous croyons au futur de la réalité virtuelle et pourquoi nous avons choisis de parier dessus.